• Urgence alimentaire : donnez vite

    Urgence alimentaire : donnez vite
    Le secours Populaire du Rhône lance un appel aux dons pour pallier aux risques de famine qui planent sur le niger

    Le secours populaire du Rhône et son partenaire Hed Tamat lancent un appel d'urgence, suite à la crise alimentaire au Niger

    Le Niger, pays saharo sahélien, situé en Afrique de l'Ouest, a une population estimée en 2007 à 13 millions d'habitants. Cette population est comptée parmi les plus pauvres de la planète. La région de l'Aïr est la plus affectée du fait de son climat désertique peu ou pas du tout favorable à l'agriculture. Les produits alimentaires sont pour la plus part importés de l'extérieur. Depuis le mois de février 2007, la région d'Agadez est devenu le théâtre d'un conflit armé qui oppose le Mouvement des Nigériens pour la Justice et l'armée régulière. Les populations de la région sont les principales victimes de ce conflit car les approvisionnements de la région en vivres sont devenus problématiques. En effet, les déplacements de populations qu'on peut estimer à 12 000 personnes au moins, vers Agadez surtout, sont une conséquence directe du conflit. Des villages se sont presque entièrement vidés, notamment à cause des difficultés d'approvisionnement liées au minage des principales routes d'acheminement.Ces déplacements occasionnent des pressions sur les structures de sécurité alimentaire, notamment les banques céréalières.
    La priorité est donc de renforcer les stocks céréaliers où il y a concentration des populations, et d'apporter une aide alimentaire ponctuelle aux populations dans les villes. La situation sera d'autant plus difficile à la période de transition Juillet- Août, dite période de soudure. Il est donc essentiel d'organiser l'urgence d'ici mi-juin. La flambée des prix des produits alimentaires au niveau mondial est venue compliquer davantage la situation alimentaire des populations de l'Aïr déjà fragilisées par les conséquences du conflit armé et du déficit céréalier de l'année 2007. Tous les systèmes de sécurité alimentaire traditionnels mis en place par les communautés sont perturbés. Le sac de mil de 50 kg, céréale cultivée au Niger, qui coûtait 7 000 F CFA (10,67 euros)en année normale coûte aujourd'hui 11500 F (17,53 euros). Le sac de riz de 50kg est passé de 14000 F (21,34 euros) à 19500 F (29,73 euros). Le lait et l'huile ont augmenté de 100%. Quant au sucre, il a augmenté de 50%. Il n'y a pas une denrée qui a échappé à cette flambée des prix. Les prix des animaux ont par contre drastiquement diminué, ce qui place les éleveurs dans une situation défavorable face aux prix des céréales. On constate, une diminution du nombre de repas journalier au niveau des ménages, et la consommation croissante des produits de substitution comme certaines graines et feuilles d'arbres sauvages. Les maigres revenus tirés des différentes activités des populations sont toutes injectées dans l'alimentation des ménages.


    Cette flambée des prix risque de réduire à néant les efforts des partenaires au développement du Niger, comme l'ONG HED Tamat. Partenaire du Secours Populaire Français depuis une dizaine d'années, cette ONG de droit nigérien, apolitique et non confessionnelle, intervient dans l'Aïr à travers des infrastructures et équipements ayant un impact positif sur les conditions de vie des populations rurales. Elle mène actuellement, en partenariat avec le Secours Populaire, un projet de renforcement des activités maraîchères. Il faut permettre à ce type d'initiative de porter ses fruits. Une crise alimentaire sans précédant et aux conséquences graves est en train de se développer chez les populations pauvres du Niger. Avec son partenaire Hed Tamat, la Fédération du Rhône du Secours Populaire lance un appel d'urgence.

    Vous pouvez adresser vos dons à :
    Secours Populaire Français
    Fédération du Rhône
    Préciser « Urgence Niger »
    6 rue Gaspard André 69002 Lyon

    Source:Lyon-webzine

    « La crise alimentaire mondiale : une question de vie ou de mort pour les enfantsNiger: Opacité autour du dernier contrat pétrolier! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,