• Une équipe de Médecins du monde Belgique attaquée au Mali

    Une équipe de Médecins du monde Belgique a été attaquée mardi par trois hommes armés de kalachnikov et abandonnée dans le désert après avoir été délestée de son véhicule. L'incident a eu lieu dans la région de Kidal, au nord-est du Mali. "Ce genre d'attaque est récurrent car il s'agit d'une zone sensible", a expliqué Caroline De Vriese, porte-parole de Médecins du monde Belgique.

    L'équipe ne comptait pas de Belges. Il s'agissait d'une équipe locale de Médecins du monde Belgique composée d'une infirmière, d'un infirmier, d'un animateur de santé communautaire, d'un chauffeur et d'un guide, tous Maliens. Leur mission était de délivrer des soins dans les campements de populations nomades Touaregs.

    Après des menaces violentes, les bandits se sont enfuis avec le 4x4 des membres de l'équipe et les ont abandonnés dans le désert. Les cinq victimes possédaient toutefois un téléphone portable, ce qui a permis de les localiser mardi en fin d'après-midi. "Ce n'était pas facile de les localiser en plein milieu du désert, mais le contact a été établi pendant la nuit et l'équipe a été retrouvée mercredi matin. Les autorités ont été très coopérantes", a ajouté Caroline De Vriese.

    Médecins du monde Belgique a interrompu ses activités de manière provisoire à Kidal car "les actes de banditisme sont récurrents et d'autres ONG ont aussi été confrontées au même problème", a déclaré la porte-parole. Pierre Verbeeren, le directeur de Médecins du monde, espère une réaction des autorités et des communautés avant toute reprise d'engagement de l'ONG sur place.

    RTL Infos 

    « Niger : Un Conseil consultatif fixera le calendrier de la transitionBientôt un téléfilm pour le Niger »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,