• Tag pouvoir

    Résultats pour la recherche du tag pouvoir :
  • A la tête d’un groupe de jeunes officiers, le chef d’escadron Salou Djibo a mis fin, jeudi 18 février dernier, à la carrière de dictateur qu’avait entamé Mamadou Tanja, pourtant démocratiquement élu en 1999 et réélu en 2004, et qui avait opéré un coup d’état constitutionnel en...

    Lire la suite...

  • Tenues à une condamnation pour l’étiquette, les chancelleries occidentales  sont sans doute soulagées. Après 11 années à la tête de l’Etat, le président nigérien Mamadou Tandja a été déposé par les armes ce jeudi. Emmenée par le chef d’escadron Salou Djibo, commandant d’une...

    Lire la suite...

  • Marchés, banques et écoles ont ouvert comme à l'accoutumée à Niamey, au lendemain du coup d'Etat qui a mis fin à la présidence de Mamadou Tandja. Les seuls soldats dans les rues étaient des militaires en patrouille, équipés d'armes légères. La communauté internationale a condamné le...

    Lire la suite...

  • ...texte, c’est justement parce que l’armée nigérienne est républicaine qu’elle ne peut reconnaître la légalité du pouvoir actuel au-delà du 22 décembre… ». Signe évident d’une rupture au sein de l’armée au moment même où le chef d’Etat major le général Momouni Moureïma...

    Lire la suite...

  • Au Niger, la tentative de coup d'État serait un succès pour les mutins, emmenés par un commandant de l'armée, Adamou Harouna, selon des sources militaires à Niamey. Le président Tandja serait détenu dans une caserne, d'après l'AFP. Par  FRANCE 24 avec dépêches (texte) FRANCE 24...

    Lire la suite...

  • Les deux piliers de la démocratie sont le bulletin de vote et la liberté de l’information. Ajoutons-y l’indépendance de la justice, appelée à les garantir. Nous savons que, dans les pays développés, la représentation des citoyens est souvent plus formelle que réelle, nous savons que...

    Lire la suite...

  • Le président du Niger a choisi de faire la sourde oreille aux appels de la communauté internationale, qui lui demandait de reporter l'élection législative du 20 octobre. Résultat : ses opposants, qui ont boycotté le scrutin, ne seront plus représentés au Parlement.

    Lire la suite...

  • Deux mois et demi après un référendum constitutionnel l'autorisant à rester au pouvoir au-delà du terme légal, les Nigériens sont invités à voter mardi pour des élections législatives visant à consolider la mainmise du président Mamadou Tandja sur ce pays déshérité du Sahel malgré...

    Lire la suite...

  • ...clairement dans l’intention des partis membres de ce regroupement opposé à l’entreprise de confiscation du pouvoir par le président Mamadou Tandja, lorsqu’ils menacent de ne pas prendre part aux prochaines législatives. Ils n’auront d’ailleurs fait que continuer dans leur logique,...

    Lire la suite...

  • ...plus adéquat pour manifester son indignation et contribuer à mettre fin à ces exemples d’abus de pouvoir et d’octroi d’avantages indus. Je veux bien sûr parler de ces affaires de « pourcentage » qui polluent l’atmosphère politique à Dakar et à Niamey, capitales de deux pays ouest...

    Lire la suite...