• Niger: le président Tandja reçoit un avant-projet de Constitution


    Un avant-projet d'une nouvelle Constitution a été remis mardi au président Mamadou Tandja par le Comité technique qu'il a désigné, rapporte mercredi la télévision publique.

    Le texte qui sera soumis au référendum le 4 août prochain a été remis au président en conseil des ministres par le vice-président du Comité, l'ancien ministre de la justice.

    Le télévision n'a pas fourni de détails sur le contenu du document.

    Mis en place le 2 juin par décret présidentiel, ce comité composé de cinq juristes est présidé par Issoufou Abba Moussa, ancien président de la Cour constitutionnelle.

    "Le Comité a été mis en place juste pour la forme et n'a fait qu'amender un texte qui était en circulation depuis des mois", a estimé Marou Amadou, membre du Front de défense de la démocratie (FDD), une coalition de partis politiques et d'Ong opposés à la tenue référendum.

    "Un travail sérieux, selon lui, aurait demandé plus de temps et d'énormes recherches".

    Selon Marou Amadou, le FDD a saisi lundi la Cour constitutionnelle pour faire annuler le décret qui a fixé au 4 août le référendum.

    La Cour dispose de cinq jours pour rendre son arrêt, a-t-il dit.

    Le 26 mai M. Tandja avait dissous le Parlement, au lendemain d'un avis défavorable émis par les députés à la tenue d'un référendum.

    Au terme de son deuxième quinquennat successif, qui s'achève le 22 décembre, M. Tandja, 71 ans, doit céder le pouvoir selon la Constitution actuelle.

    Cependant, il a confirmé le 29 mai la tenue d'un référendum sur une nouvelle Constitution qui ne limiterait pas la durée du mandat présidentiel et lui permettrait d'assurer, dans un premier temps, une transition de trois ans durant laquelle aucune élection ne serait organisée.

    Source:AFP 

    « Ban Ki-moon préoccupé par les tensions politiques au NigerKoudédé : Un musicien touareg du Niger en tournée en France »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,