• Niger: accord dans le domaine de l'uranium avec la Corée du sud

    Le président de Korea Resources Corporation (KORES), Kim Shin-jong, a affirmé jeudi avoir signé un "Accord d'intention" avec le Niger pour la livraison de 400 tonnes d'uranium par an à la Corée du Sud.

    "Nous avons signé avec le ministre nigérien des Mines un Accord d'intention et à partir de 2010 le Niger va nous approvisionner en uranium pour plus de 400 tonnes par an", a indiqué Kim Shin-jong à la télévision d'Etat à l'issue d'un entretien avec le président nigérien.

    Les montants chiffrés de la future transaction n'ont pas été révélés.

    "Nous sommes venus au Niger à cause de la bonne qualité de son uranium. Nous nous sommes promis de devenir des partenaires de confiance qui tiennent parole", a-t-il souligné.

    KORES est une société publique sud-coréenne qui investi beaucoup dans l'uranium et dans les mines de cuivre en Afrique et l'Amérique du Sud.

    Le Niger est troisième producteur mondial. La compagnie française Areva exploite depuis quarante ans deux gisements au Niger, l'un à ciel ouvert à Arlit et l'autre souterrain à Akokan, près d'Arlit, qui ont produit en 2006 près de 2.260 tonnes d'uranium.

    De récents accords avec Areva permet au Niger de disposer d'une certaine quantité d'uranium qu'il pourra vendre directement sur le marché international.

    En 2007, il a déjà vendu 300 tonnes d'uranium à l'américain Exelon pour quelque 20 milliards de francs CFA (41,71 millions de dollars).

    En janvier dernier, Areva a décroché un permis pour exploiter à l'horizon 2012, le gisement d'Imouraren (nord) qui permettra au Niger de doubler sa production actuelle.

    AREVA

    (©AFP / 19 mars 2009 23h17)

    « Des kidnappeurs arrêtésSarkozy veut consommer sa rupture avec la "Françafrique" »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,