• Les Touareg du crépuscule

    Le film décrit toutes les manifestations de la vie des derniers grands groupes de Touareg, encore intacts sur le territoire de la République du Niger. C'est celui du chef Mohamed ag el-Khoner qui réunit, avec ses 31 tribus, environ 2000 personnes abritées par 200 tentes en peau.

    Ce groupe est l'un des rares à donner encore une image fidèle de ce que fut la vie de ces seigneurs du désert, les «hommes bleus». Il a conservé ses structures sociales traditionnelles basées sur une très stricte architecture féodale. Toute l'économie repose sur l'élevage qui conditionne la vie du nomade. Il faut sans cesse se déplacer pour trouver de maigres pâtu-rages qui s'épuiseront vite et, surtout, de l'eau en quantité.

    Si les Touareg ont adopté très tôt l'islam comme religion, ils l'ont aussi adapté, notamment sur la liberté laissée aux femmes, héritage de l'ancien matriarcat. Ils continuent également à pratiquer la divination.

    Dans les grandes occasions, les nobles se livrent à l'impressionnant carrousel de chameaux ou à l'escrime avec de longues épées, rappel des inexpiables luttes d'antan entre les clans rivaux, cependant que les serviteurs noirs se lancent dans des danses frénétiques qui peuvent les mettre en transe.

    Lire la video sur ce lien

    TSR Archives 

    « Exploitation de l’uranium au Niger : Une méga pollution en perspectiveLe Sahara, gigantesque ferme solaire : une utopie? »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,