• Les entraves à la LIBERTE au Niger conduisent au retrait de la société civile nigérienne du comité national de concertation ITIE

    Nous, représentants de la société civile indépendante au sein du Comité National de Concertation de l’Initiative sur la Transparence des Industries Extractives (ITIE Niger) : Préoccupés par la brutale remise en cause du cadre constitutionnel et des acquis démocratiques au Niger, Soucieux des atteintes répétées à la liberté d’expression des citoyens nigériens et des restrictions à la liberté de la presse, Inquiets de la multiplication des actes de harcèlement et de violations des droits de l’homme contre les acteurs de la société civile nigérienne œuvrant pour la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et les droits humains, Constatant les menaces sur l’intégrité physique et à la sécurité des acteurs de la société civile indépendante et la répression dont ils sont victimes de la part des autorités nigériennes, notamment les interpellations, arrestations et détentions arbitraires, enlèvements et déportations, Déterminés à participer activement au dialogue avec l’ensemble des acteurs nigériens et internationaux sur la transparence et la gestion responsable des ressources naturelles pour la réduction de la pauvreté et le bien-être des populations nigériennes, Convaincus que l’opacité dans le secteur extractif et la préservation d’intérêts privés dans la gestion des richesses minières constituent des freins au développement socioéconomique du Niger, Rappelant l’engagement de la société civile indépendante nigérienne en faveur de la pleine mise en oeuvre de l’Initiative de Transparence des Industries Extractives (ITIE), à laquelle le Niger a adhéré en 2005 « la société civile participe activement à la conception, au suivi, à l’évaluation de ce processus et apporte sa contribution au débat public ». Notant le rôle vital des médias dans la sensibilisation et la promotion du débat sur les questions de transparence et de bonne gouvernance.

    Décidons de suspendre jusqu’à nouvel ordre, notre participation au processus ITIE au Niger et notre contribution aux activités du Comité National de Concertation ITIE - Niger. Demandons aux autorités nigériennes, au Conseil d’Administration de l’ITIE, aux pays partenaires au développement et à la CEDEAO de promouvoir la coopération et la complémentarité de la société civile indépendante sur les questions relatives à la transparence et à la gestion responsable des ressources naturelles et de garantir sa pleine participation au processus ITIE.

    Exhortons les autorités nigériennes à respecter les principes démocratiques auxquels le Niger a souscris en garantissant le droit à l’activité légale des associations indépendantes de la société civile.

    Appelons le gouvernement nigérien à assurer la pleine protection et la sécurité des acteurs de la société civile indépendante afin qu’ils puissent remplir librement leur rôle de veille et d’interlocuteurs critiques des autorités publiques et des entreprises du secteur extractif, sans menace de censure ou d’intimidations.

    Exigeons par conséquent la libération des personnes emprisonnées pour l’exercice de leur droit à la liberté d’expression et d’association, conformément aux conventions internationales et notamment de Monsieur Marou Amadou, Président du CROISADE et DU FUSAD, Secrétaire à la Communication DU ROTAB/PCQVP NIGER. Signataires : Khalid Ikhiri Président de l’Association Nigérienne de Défense des Droits de l’Homme (ANDDH) ; Oubandoma Salissou Coordonnateur National du Groupe de Réflexion sur les Industries Extractives (GREN) ; Madame Bagna Aissata Fall Présidente de l’Association Nigérienne de lutte contre la Corruption section Transparency International Niger (ANLC TI) ; Mamane Wada Secrétaire Général de l’ANLC TI ; Bozari BOUBACAR, représentant Coalition Equité Qualité Contre la Vie Chère ; Ali IDRISSA Coordonnateur National du Réseau des Organisations pour la Transparence et l’Analyse Budgétaire (ROTAB Publiez Ce Que Vous Payez Niger) Fait à Niamey, le 16 août 2009,

    Ali IDRISSA

    Coordinateur National du ROTAB PCQVP Niger Membre du Comité National de Concertation ITIE Niger

    « Niger : Une République à deux vitessesNIGER : Crise politique ou nouvel épisode du drame africain »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,