• Le Niger a besoin de 147 000 tonnes de céréales

    Le Niger a besoin de 147 000 tonnes de céréales pour couvrir ses besoins alimentaires au cours de l'année 2010, selon le coordonnateur du Système d'alerte précoce (SAP), Hamani Harouna.

    M. Harouna s'exprimait au cours d'une conférence de presse conjointe avec le directeur général par intérim de l'Institut national des statistiques (INS), Ekadé Ghalio.

    Citant les résultats d'une enquête sur la vulnérabilité alimentaire des ménages nigériens ils ont indiqué qu'environ 20 pour cent des Nigériens, soit 2,7 millions personnes, sont dans une situation de vulnérabilité.

    Parmi eux, 38 pour cent sont en "situation de vulnérabilité modérée", 32,7 pour cent sont dans une "situation faiblement vulnérable" et 9 pour cent ne sont pas du tout vulnérables.

    Ils ont en outre précisé que les "faiblement vulnérables" et les "non vulnérables" peuvent, quelle que soit l'évolution de la situation, couvrir leurs besoins alimentaires jusqu'aux prochaines récoltes.

    Pour les autres, l'Etat est en train de prendre les dispositions, notamment en termes de mesures d'accompagnement, pour faire face à la situation.

    En termes de disponibilité, M. Harouna a indiqué qu'il y a déjà, au niveau des banques céréalières, 42 000 tonnes et 62 000 tonnes au niveau de l'Office des produits vivriers du Niger (OPVN) et du stock national de sécurité.

    Il y a en outre une commande de 20 000 tonnes de céréales attendues dans les prochains mois.

    Par rapport à l'assistance aux populations en matière alimentaire, le coordonnateur du SAP a souligné que certaines activités ont été identifiées comme le travail contre nourriture.

    Aussi, l'opération de vente de céréales à prix modérés par le gouvernement est-elle prévue pour démarrer au mois de mars prochain.

    Pour le bétail, il est également prévu l'approvisionnement en aliments pour bétail.

    Pour les poches déficitaires, les populations seront appuyées en vivres pour leur permettre de passer la période de soudure, selon les deux responsables.

    Niamey - Pana 30/01/2010 

    « ALERTE ALIMENTAIRE AU SAHEL POUR 2010Atri n'Assouf, Tamiditine »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,