• Le coup d’Etat au Niger n’affecte pas les activités d’Areva dans ce pays

    Le coup d’Etat intervenu au Niger en février n’affectera pas les activités minières d’Areva dans ce pays, a affirmé jeudi la présidente du groupe nucléaire français, Anne Lauvergeon.

    "Nos activités ne sont pas impactées par ce qui s’est passé", a déclaré Mme Lauvergeon, au cours d’une conférence de presse de présentation des résulats 2009 d’Areva.

    "Le nouveau président (du Niger) a dit très clairement qu’il n’y avait pas de sujet avec Areva", a-t-elle ajouté, avant de préciser qu’"Areva ne fait pas de politique".

    Présent depuis 40 ans au Niger, où il extrait près de la moitié de son uranium, le groupe nucléaire français Areva y exploite deux gisements, situés à 1.200 km au nord de Niamey, la capitale. Le premier à ciel ouvert à Arlit et l’autre souterrain à Akokan.

    Mme Lauvergeon a par ailleurs indiqué que l’exploitation de la mine géante d’Imouraren (nord), présentée comme "la deuxième du monde", commencerait en 2013-2014.

    AREVA
    Romandie News 

    « Le GREN demande une enquete sur l'attribution des permis miniers et petroliersTinariwen - Le blues des Touaregs »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,