• Le Conseil supérieur pour la restauration de la démocratie explique les raisons du coup d’Etat

    Abdoulkarim Goukoye, le porte parole du Conseil supérieur pour la restauration de la démocratie (CSRD), qui dirige le Niger après le renversement, jeudi, du président Tandja, a lu une déclaration dans laquelle il explique les raisons du coup d’Etat. Voici le texte intégral de la déclaration.

    Nigériennes, Nigériens,

    Chers compatriotes

    En ce jour 18 février 2010, nous, Forces de Défense et de Sécurité, avons décidé de prendre nos responsabilités en mettant fin à la situation politique tendue que vous connaissez déjà.

    Le Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie (CSRD) dont je suis le porte-parole, a décidé de suspendre la constitution de la 6ème République et de dissoudre toutes les Institutions qui en sont issues.

    Nous demandons à la population de garder son calme et de rester unie autour des idéaux qui animent le CSRD et qui pourront faire du Niger un exemple de démocratie et de bonne gouvernance, à l’instar des autres Etats épris de paix et de stabilité.

    Nous réaffirmons notre attachement aux traités et conventions précédemment souscrits par l’Etat du Niger. Nous appelons l’opinion nationale et internationale à nous soutenir dans notre action patriotique pour sauver le Niger et sa population de la pauvreté, du mensonge et de la corruption.

    Nous demandons enfin à tous nos partenaires de faire confiance à notre armée qui est et demeure la garante de l’unité nationale, de l’intégrité du territoire et des intérêts supérieurs de notre Nation.

    Nigériennes, Nigériens

    Chers compatriotes,

    En ces temps difficiles que nous traversons, nous savons pouvoir compter sur votre esprit de patriotisme pour que vive le Niger.

    Je vous remercie !"

    APA 

    « Niger, cette crise humanitaire que cachent les jeux de pouvoirNIGER : TANDJA OU LA CHRONIQUE D’UNE INÉVITABLE DESCENTE AUX ENFERS »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,