• Dossier : Crise politique de plus en plus aigue au Niger

    Le Niger est toujours plongé dans la crise. Une grève générale a paralysé le pays la semaine dernière à l’appel de sept centrales syndicales. Dimanche 30 août, des affrontements ont eu lieu entre les forces de l’ordre et d’anciens députés venus rétablir le parlement dissous en mai dernier. Ils n’acceptent pas ce qu’ils appellent le coup d’Etat perpétué par le président Mamadou Tandia. L’approbation par référendum le 4 août dernier d’une nouvelle constitution n’a pas calmé les esprits. Une délégation de la Cédéao, la communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest est sur place. Un sommet extraordinaire de l’organisation doit avoir lieu le 5 septembre prochain pour évoquer la situation. Une situation que tente d’éclairer

    Philippe Legros, directeur de recherches à l’IRIS, l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques    

    « Niger: des blessés lors de violences entre forces de l'ordre et ex-députésLe MNJ limoge son président »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,