• DESERT REBEL, 6 décembre , Saint-Ouen

    DESERT REBEL

    SAMEDI 6 DECEMBRE 2008

    Dès 15h • projections et rencontre, entrée libre

    Dès 20h00 • Concerts, 10€ en prévente /13€


    DESERT REBEL EN RESIDENCE A MAINS d’OEUVRES

    Mains d’Œuvres s’associe à Cultures et Résistances en accueillant en résidence pendant un mois les musiciens touaregs et français du collectif Désert Rebel. Un espace de travail mis à disposition pour la création musical et vidéo du Sound System et la répétition du live, des rencontres et des ateliers seront mis en place sur le territoire avec les habitants de saint-Ouen. A l’issue de leur résidence, ils présenteront pour la première fois leur Sound system.

    LE PROJET « CULTURES ET RESISTANCES »

    Première escale de l’aventure « Cultures et Résistances », le projet Désert Rebel est le fruit de rencontres multiples. Rencontres musicales et culturelles entre des musiciens Ishumars (nomades du Niger) et des musiciens français membres de Tryo, la Mano Negra ou Gnawa Diffusion. Le résultat se décline sous la forme d’un live instrumental ou l’on retrouve les principaux protagonistes de ce voyage commencé en 2005 et un sound system qui mixe image, dub et sons du désert avec la participation de Junior Cony.

    DEROULEMENT DE LA JOURNEE

    - 15h-16h10 Projection du documentaire « Les rockers oubliés du désert » de François Bergeron (1h08) A travers le portrait d’Abdellah Oumbadougou, artiste emblématique de la rébellion touareg, se raconte le malaise du peuple touareg, de l’indépendance à aujourd’hui.

    - 16h10 – 17h45 Débat animé par Mathilde de Radio Nova. Thèmes abordés : Le peu de couverture thématique, journalistes emprisonnés, situation géo-politique, enjeu énergétique pour la France avec la présence d’Aréva, problème de répartition des richesses entre le Nord et le Sud du Niger et de l’acculturation, problèmes environnementaux liés à l’exploitation de l’uranimum.

    - 18h15 Projection du documentaire « Uranium, pollution au Niger de Michel Desplatx (52min) Film d’investigation sur les problèmes de radioacivité liés aux mines d’extraction de minerais d’uranium aux alentours de la ville d’Arlit.

    - 20h00 - 20h45 Concert Première partie

    - 20h45 - 22h15 Concert Desert Rebel

    - 22h30 Sound system : Première de Desert Rebel Sound System + Vidjing avec Junior Cony et guests.

    LE CONTEXTE

    Depuis le premier voyage du collectif Desert Rebel en 2005, une nouvelle rébellion Touareg a éclaté en février 2007, le MNJ ( Mouvement Nigérien pour la Justice) revendique une meilleure répartition des bénéfices tirés des exploitations d’uranium dont Areva détenait jusque-là le monopole. Le gouvernement Nigérien ne veut rien entendre, les Touaregs sont catalogués comme des bandits armés et des trafiquants de drogue. Plusieurs musiciens ont dû s’exiler en France car il leur est impossible actuellement de pratiquer leur métier de musicien dans leur pays.

    Plusieurs journalistes, dont François Bergeron ( réalisateur du film « Les rockers oubliés du désert »), ont fait les frais d’avoir voulu regarder de plus près la nature du conflit, notamment Moussa Kaka, journaliste Nigérien, correspondant de RFI qui reste emprisonné depuis le début du mois de septembre.

    Le Niger est toujours le pays le plus pauvre de la planète, selon le récent classement des Nations Unis pourtant il en est le troisième producteur d’uranium.

    En quelques années, les concessions sont passées de trois exploitées par AREVA à 122 permis d’exploration vendus dernièrement.

    Pour exploiter l’uranium, il faut de l’eau accessible, et là où l’eau est peu profonde pousse l’herbe, ce sont malheureusement les zones de pâturage qui sont vendues par le gouvernement Nigérien, et sur ces terrains il y a les campements Touaregs.

    À cela il faut rajouter le problème très sérieux des impacts sur l’environnement. « Desert Rebel » est le premier numéro d’une série de projets multimédia (films disques livres Internet concert sound système et vidjing) sur les cultures en résistance à travers le monde. L’idée est de créer un média d’artistes pour raconter le monde autrement. Quand les artistes se connectent les histoires se racontent libérées des statuts quo politiques et des amnésies nationales. Cette ligne est tenue pour toute les créations « labellisées » « Culture&Résistances »

    Les trois mines d’exploitations de minerai d’uranium gérées par AREVA sont à ciel ouvert, et les rapports de la CRIIRAD commission de recherche indépendante sur la radio activité, (crée par des scientifiques suite au drame de Tchernobyl), sont carrément alarmants.

    LES PARTENAIRES

     AREVA NE FERA PAS LA LOI
     
    TCHINAGEN
     
    AFRIK.COM
     NOVA
     
    SURVIE
     
    POINT AFRIQUE

    BON A SAVOIR….

    BILLETS EN PREVENTE SUR LE SITE DE

    WWW.MAINSDOEUVRES.ORG

    Vente sur place, à l’ouverture des portes, dans la limite des places disponibles et points de vente habituels

    FNAC www.fnac.com

    « Les Touaregs victimes de l’uranium, par Issouf Ag MahaNiger : Insécurité et combats, fermeture d'une trentaine d'écoles dans le nord »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,