• De Tamarasset à Tarascon

    De Tamarasset à Tarascon

    Dans la cadre de la programmation culturelle, Tarascon accueillera les 17 et 18 novembre des musiciens Touaregs venus tout droit de Tamanrasset, au fin fond du Sahara algérien. Riche de plusieurs siècles de vie nomade, le peuple Touareg a développé une société originale, très hiérarchisée, où la musique et la poésie occupent une place importante. Ceci est d'autant plus remarquable que les conditions de vie en milieu désertique sont très difficiles, parfois à la limite de la précarité, mais loin d'étouffer tout élan poétique, elles l'ont exacerbé et nourri, sur les accents d'une vielle monocorde unique, l'Imzad. Cet instrument archaïque était jadis exclusivement réservé aux femmes, mais seule la voix de l'homme était admise à se mêler à celle de l'instrument. Chaque événement, n'importe quel détail de la vie, tout est encore rimé ou chanté. La valeur donnée à cet acte en lui-même est particulière, l'ambiance et l'atmosphère en sont tout le charme. La culture Touareg, en grand danger de disparaître il y a seulement quelques années, est enfin reconnue : le 6 novembre dernier a été posée à Tamanrasset la 1ère pierre de la Maison internationale des Artistes, qui a pour but d'aider à la reconnaissance et au renouveau de la culture targuie, notamment à travers l'enseignement de la fabrication et de la musique de l'imzad.

    Le mardi 18 à Tarascon, un coup de projecteur sera donné sur cette culture issue de la nuit des temps, grâce à la rencontre de cinq Hommes bleus du désert. Au programme diaporama, échange et concert pour découvrir toute l'authenticité de ces artistes du désert.

    Le 18 novembre à 20h 45 au centre culturel, réservations au 05 34 09 88 88.

    Source: la depeche.fr

    « Réunion préparatoire à Bamako sur la sécurité et la paixLes ministres de six pays du Sahel réclament des mesures contre le terrorisme »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,