• Ban Ki-moon appelle les Nigériens à la retenue

    Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé les Nigériens à s’abstenir de toute violence à l’approche du référendum du 4 août sur une nouvelle Constitution devant permettre au président Mamadou Tandja de rester au pouvoir à l’issue de son mandat.

    M.Ban «appelle la population du Niger à faire preuve de la plus grande modération et appelle toutes les parties à s’abstenir de toute forme de violence», a indiqué son bureau de presse dans un communiqué. Le secrétaire général se dit «inquiet des développements au Niger», où le référendum du 4 août doit se tenir «en dépit des différences marquées entre les acteurs politiques du pays». Il rappelle également son soutien à un «processus inclusif pour résoudre la crise actuelle pacifiquement et en conformité avec les valeurs démocratique du pays». Le second quinquennat de M.Tandja, 71 ans, s’achève selon la Constitution le 22 décembre. Mais le chef de l’Etat veut faire adopter par ce référendum une nouvelle Constitution lui permettant de se maintenir à la tête du pays trois ans supplémentaires, puis de se représenter autant de fois qu’il le souhaite. La Cour constitutionnelle a déclaré le 12 juin ce référendum illégal. Pour pouvoir organiser cette consultation, M.Tandja a dissous le Parlement le 26 mai, puis la Cour constitutionnelle fin juin, et gouverne depuis lors seul par décrets et ordonnances grâce aux «pouvoirs exceptionnels» qu’il s’est arrogés, estimant que «l’indépendance de la République est menacée». Les opposants au scrutin ont créé mi-juillet un «collectif» pour «empêcher la tenue du référendum anticonstitutionnel».

    L'expression.dz 

    « Grève au Niger contre la tenue d'un référendumLe Front anti-référendum au Niger envisage une « stratégie de chaos », selon le ministre de l’Intérieur »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,