• Amnesty International épingle le Mali

    Amnesty International épingle le Mali
    Dans le rapport 2008 publié le 28 mai par Amnesty international, "notre pays s'est taillé une triste performance dans la liste des Etats qui se soucient peu du respect des grandes libertés et des droits de la personne humaine", déplore Le Républicain, de Bamako. Et de noter qu'en 2007, dans l'affaire dite de la maîtresse du président de la République, cinq journalistes et directeurs de publication ainsi qu'un enseignant de français ont été condamnés à des peines de prison et à des amendes pour offense au chef de l'Etat. En outre, "des personnes ont été blessées, enlevées et assassinées lors des troubles survenus dans le nord du pays", énumère le quotidien, à propos des combats entre l'armée et les rebelles touaregs dans la région de Kidal, et cela malgré l'accord de paix signé à Alger en juillet 2006 entre les deux parties.

    Amnesty International déplore également la position du Mali sur la peine de mort. Le rapport indique en effet qu'en septembre 2007 le gouvernement a adopté un projet de loi prévoyant la peine capitale pour les personnes reconnues coupables d'actes de terrorisme. L'organisation internationale précise que, dans le même temps, "l'année 2007 a été marquée par un certain nombre de mesures encourageantes concernant l'évolution de la peine de mort dans le monde".


     source: courrier international
    « Mali: renfort et tirs dissuasifs de l'armée dans le nord, pas de combatsLa rébellion touareg fait parler la poudre en plein désert »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,